Artisans – TPE, lancez-vous dans le numérique

Par quoi commencer ? … et tenter de faire de cette crise une opportunité

Reconnu comme « activateur » pour France Num, un membre de notre association d’intérêt général peut vous aider à
vous lancer dans le numérique,et identifier les subventions éligibles pour vous. Contactez-nous.

France Num  a pour rôle d’accompagner la transformation  numérique des entreprises, principalement TPE et PME. France Num intervient en soutien d’actions de numérisation et au financement de cette transformation numérique

Artisan, entrepreneur, avec la crise vous avez des idées noires ?
Appelez le numéro vert 0 805 50 50. Le dispositif Apesa a formé un grand réseau de « sentinelles ». Ces derniers lancent des alertes et orientent vers des psychologues formés spécialisés dans l’écoute et le soutien de la souffrance morale aiguë. Ce dispositif est en accès libre, confidentiel et totalement gratuit, accessible par le biais du numéro vert 0 805 50 50.

Obtenir des subventions

dans le cadre du Plan de Relance du gouvernement

Différentes subventions dans le cadre du Plan de relance pour vos projets « numériques » sont disponibles auprès de la Région, ou directement de l’État (France Num, ASP..), ou des Communautés de Communes …

Démarches à suivre pour bénéficier de subventions

  • 1) Recenser vos besoins – Définir un projet : la 1ère « ébauche de votre cahier des charges ». Nous pouvons vous aider à formaliser votre projet. Ne nous soumettez pas de solution, mais exposez-nous des problématiques ou des besoins.
  • 2) Finaliser votre cahier des charges – Vérifier sa pertinence pour obtenir une aide : Si vous n’êtes pas très à l’aise avec le numérique, vous devez travailler main dans la main avec des personnes compétentes, en toute confiance, pour co-spécifier et co-concevoir un produit et/ou un service qui répondra aux attentes à vos attentes. Faites-vous aider, et demandez si vous le souhaitez un « diagnostic » à la CCI ou CMA, (réseaux consulaires) pour vérifier la pertinence de votre projet au regard des aides disponibles.
  • 3) Trouver le partenaire qui vous accompagnera, et qui devra donc vous faire un devis complet et précis. Vous pouvez accéder ici aux offres indiquées par economie.gouv, BPIFrance, CCI(National), la page ClickAndCollect de France Num…. et des offres de prestataires locaux (exemple Charente)
  • 4) Rechercher le financement (les aides) pour la mise en œuvre (jusqu’à 50% des dépenses éligibles peuvent être subventionnées).
Si vous souhaitez vous former

Si vous n’êtes pas très à l’aise avec les possibilités d’internet, inscrivez-vous à la formation en ligne « Ma TPE a rendez-vous avec le numérique » que vous pourrez suivre à votre propre rythme. (Inscription possible du 24 février 2021 au 29 juin 2021). Le MOOC (de l’anglais Massive Open Online Course, aussi appelé « cours en ligne ouvert à tous ») se décompose en 4 semaines (prévoir au total 2h par semaine à l’heure qui vous arrange) sur un même format : une vidéo par jour pendant quatre jours, puis une activité le cinquième jour. Les activités prendront la forme de webinaires (réunions interactives via Internet) ou conférences, mais également de quizz (questionnaires) et de serious game (croisement entre jeu vidéo et formation. S’ajoute à cela un forum ouvrant à discussion une fois par semaine. Le suivi sera évalué par un QCM (questionnaire à choix multiples) hebdomadaire puis par un final la dernière semaine. Vous pouvez obtenir un certificat de formation.

(1) Recenser vos besoins – Définir votre projet
Nous pouvons vous aider, comme activateur France Num

Contactez-nous

Pour vous aider dans votre réflexion :

Si vous voulez faire cette étape par Internet pour un des 3 projets simples : [créer un site vitrine], [créer un site marchand], ou [utiliser un outil de communication efficace par Internet], –> aller sur le site : https://www.neocamino.com/inscriptio-aux-accompagnement-actions/

(2) Finaliser votre cahier des charges – Définir votre projet – Vérifier sa pertinence pour obtenir une aide

Pour obtenir une subvention de l’administration, il vous faudra montrer la pertinence de votre projet par rapport à une aide spécifique, en ayant une stratégie de transformation numérique clairement définie. Pour cela, il vous sera proposé un « diagnostic numérique » par la CCI ou la CMA ou la région, pour passer à l’étape 3.

Notre association, ayant un « activateur » France Num, peut vous aider à finaliser votre projet et organiser votre diagnostic numérique : Contactez-nous.

(3) Une fois votre « besoin » finalisé (votre projet défini), trouver le partenaire qui vous accompagnera.
  • Contacter SPN (réseau des professionnels du numérique) qui a pour missions de fédérer les acteurs de la filière, accompagner le développement de ses membres, et aider les entreprises à opérer leur transformation numérique.   https://www.spn.asso.fr/reseau/nos-missions/
  • Contacter la plateforme régionale de mise en relation : ADI Nouvelle Aquitaine (Agence régionale du conseil régional) opère une plateforme de mise en relation : https://matransfonum.fr/ C’est également une option pour les entreprises mais sans aide financière à priori. C’est une offre de mise en relation qualifiée de bout en bout (du conseil au prestataire numérique).
  • Voir aussi ci-dessous des listes d’offres de prestataires
(4) Rechercher le financement pour la mise en œuvre de la solution avec votre partenaire choisi (fournisseur)

A ce stade vous aurez une idée précise du coût. Les financements possibles (pour un projet numérique) peuvent être des subventions, ou un prêt garanti par l’état …. Le « guichet » où adresser votre demande de subvention peut être une plateforme de dépôt dématérialisée d’un site de l’administration, la CMA ou CCI, ou la Région .

Si vous souhaitez explorer toutes les possibilités d’aides disponibles, vous pouvez consulter le (long) document de l’administration LES DISPOSITIFS À DESTINATION DES PME ET TPE

Citons la « Garantie de prêt France Num » destinée aux PME/TPE françaises pour leur passage au numérique. Le montant maximal du prêt est fixé à 50 000 euros avec un taux de garantie de 80% et s’adresse donc plus particulièrement aux très petites entreprises. La mise en place de ce nouveau produit est rendu possible par le Fonds européen d’investissement (FEI) et l’État français qui débloqent 715 millions d’euros pour ce programme. Ce produit est commercialisé par des réseaux bancaires.

Quelques exemples de plan numérique / solutions

Exemple 1 de plan numérique : Développer votre E-Commerces

Site internet –
différentes fonctions

  • Site Vitrine / Site Marchand :
  • Passation de commande « Click & Collect »
    • Avec ou sans Paiement à la commande
    • Avec ou sans option Gestion d’un point retrait (« point drive ») : les consommateurs peuvent commander en ligne, puis venir chercher à un jour fixe dans la semaine, dans un lieu donné dit « Point retrait » ou « Point drive » qui peut être : un marché, un lieu de passage, comme un « tiers-lieu », un bar, un établissement scolaire…
    • Avec-sans gestion de stock
  • un extranet pour vos clients :
  • voir la solution originale pour les producteurs agricole : La Cagette un site à accès sécurisé, réservé à vos clients, avec possibilité de présenter votre catalogue, vos offres commerciales et de prendre des commandes

Site internet –
mise en œuvre

Site non personnalisé « place de marché ». : Le terme « place de marché » ou « marketplace » désigne un espace virtuel (un site Internet) qui rassemble dans un même endroit un ou plusieurs fournisseurs qui proposent des biens ou des services à des acheteurs. Ce type de site est fait par des sociétés commerciales uniquement pour la vente de plusieurs produits de différents fournisseurs-producteurs : « Marketplace »
Exemple de « marketplace » généralistes : Amazon, Cdiscount, La Fnac ou thématisées : ManoMano, Etsy, Back Market …

Site personnalisé par « paramétrage simple » mais installé chez un fournisseur/hébergeur extérieur, éditeur de solution « clé en main » de type « logiciel SaaS » (« software as a service ») : C’est donc une location d’une solution e-commerce hébergée.
Nécessité d’identifier ces logiciels bien adaptés à votre activité

  • Site construit sur mesure :
    • Choisir les outils gratuits (logiciels libres) ou peu chers disponibles pour développer votre site.
    • vous payez l’hébergement de votre site, le choix du « nom de domaine « exemple : « .fr » ou « .com », … .
    • Et vous devez concevoir, et développer, mettre en œuvre chez votre hébergeur… ou faire faire par un prestataire… Réfléchissez aux options du type :
      • module « paiement en ligne des achats »
      • module « gestion « points drive » /« Point de retrait »)

Exemple 2 : Communication par Internet avec vos clients

Collecter les adresses emails de vos clients pour les tenir informés de vos nouveaux produits ou actualités, par une « news letter » périodique, par vos annonce des soldes, ou des marchés locaux ou vous êtes présents…

Exemple 3 : Les applications anti-gaspi

Restaurants, épiceries, commerces alimentaires :
avec les applis anti-gaspi, valorisez vos invendus alimentaires et soyez exemplaires !

  •  Phenix : l’appli propose en parallèle de sa fonctionnalité de vente la possibilité de réaliser des dons à des associations. Un système d’abonnement et de promotion pour les clients favorise les achats réguliers et la fidélisation.
    Modèle de vente : panier surprise uniquement dont le prix de vente doit être compris entre 50% ou 60% du prix initial.
    Commission : 20 % du prix de chaque panier lorsque le prix du panier dépasse 5 euros TTC ou 1 euro par panier lorsque le prix du panier est inférieur ou égal à 5 euros TTC.
     
  •  Too Good To Go : pionnière des start-ups anti-gaspi avec presque 16 000 partenaires et 8 millions d’utilisateurs en France.
    Equipement du pack digital et pack de communication physique pour les commerces, possibilité d’inscription pour les fleuristes.
    Modèle de vente : panier surprise uniquement dont le prix de vente doit correspondre à 30 % du prix initial.
    Commission : 1,09 euros de commission par panier ou 25 % du montant du panier au-delà de 4 euros. 39 euros de frais de gestion par an.
     
  • FoodAct : disponible à Reims uniquement pour l’instant, elle devrait être déployée sur l’ensemble de la région Grand-Est en 2021 et sur tout le territoire français en 2022.
    Modèle de vente : produit précis ou panier surprise dont la valeur doit correspondre à 50 % à 70 % du prix initial.
    Commission : 20 % de la commande.

Exemple 4 : Changer le commutateur PABX en IPBX et
les postes téléphoniques pour utiliser la VoWIFI.

L’absence de réseau dédié à la téléphonie – l’ensemble des flux transitent désormais par le réseau Data de l’entreprise, voire le Wifi (notamment via la VoWiFi : la voix sur WIFI) supprimant ainsi tout réseau filaire – génère de fait des économies substantielles liées à l’absence de création et de maintenance d’un réseau dédié. Consulter le « livret Fibre Pro » de Nouvelle Aquitaine THD. Voir aussi : https://www.sfrbusiness.fr/room/communications-unifiees/ipbx-des-couts-enfin-maitrises.html

Exemple 5 : Caisse enregistreuse et logiciel de caisse
(Dossier France Num)

Exemple 6 : La facturation dématérialisée

Dans le rapport « La TVA à l’ère du digital en France  » diffusé le 3 novembre dernier, la Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP) examine les conditions de généralisation de la facturation électronique en France. Pour toutes les entreprises assujetties à la TVA, l’article 153 de la loi de finances 2020 prévoit une obligation de dématérialisation des factures entre le 1er janvier 2023 et le 1er janvier 2025. Renseignez-vous auprès de votre expert comptable.

Autres exemples de besoins  :
paiement, logistique de livraison…

Offres de prestataires pour numériser vos entreprises

Vous trouverez ci-dessous des informations sur les offres, informations données par le site www.economie.gouv.fr, www.clique-mon-commerce.gouv de BPI France, France Num, CCI (niveau national), et les offres de prestataires en Charente que nous avons identifiés.

Les collectivités locales seront également encouragées dans leurs projets de plateformes locales de e-commerce. Un soutien financier de 20 000 € par commune est, effectivement prévu, à ces fins. Les collectivités locales bénéficieront également d’un accompagnement par la Banque des territoires (diagnostic, développement d’une plateforme locale de e-commerce, de retrait commande ou de réservation à distance).

Les offres listées par le site « Entreprise » du gouvernement

Des tarifs avantageux ont été négociés par l’administration pour les artisans et TPE. Le site indique les offres réparties en 4 catégories de besoins :

  • Les solutions de paiement 
  • Les solutions de logistique et de livraison
  • Les places de marché qui permettent aux clients de rechercher un commerçant localement
  • Communication et sortie de crise

L’offre de BPIFRANCE Clique-Mon-Commerce :

Sur la plateforme de Clique Mon Commerce, plusieurs solutions numériques sont proposées pour les petites entreprises, réparties en cinq besoins principaux :

  • Le paiement à distance 
  • La communication avec ses clients 
  • Trouver une place de marché en ligne 
  • S’assurer un référencement sur une place de marché
  • Pour offrir un service de livraison 
Les offres indiquées sur le site France Num : voir la page qui explique le Click and Collect

Pour mémoire, les banques ont aussi une offre :

  • Crédit Agricole lance  « CA Mon Commerce ». L’idée est d’offrir à tous ses clients commerçants la possibilité d’ouvrir une vitrine ou un site marchand, avec toutes les possibilités de paiement sécurisé.
  • Le réseau Caisse d’Epargne propose, en partenariat avec Shopify des services similaires avec « IZ e-commerce ».
Les offres CCI niveau national : voir CCI store
L’offre fait en partenariat avec La Poste : Ma ville mon shopping
Annuaire du CNLL (bêta) Les entreprises du libre et du numérique ouvert en France
Rechercher une entreprise de services numériques (ESN) ou un indépendant ?

Vous pouvez rechercher sur internet les entreprises de services numériques (ESN), anciennes sociétés de service et d’ingénierie informatique ou SSII. Le modèle des ESN , fondé sur la fourniture de prestations en régie auprès des entreprises, est aujourd’hui menacé en particulier par l’émergence des plateformes en ligne de mise en relation (Citons par exemple Malt (https://www.malt.fr/) et  Upway.io (https://www.upway.io/fr/) et de nouvelles formes d’emploi comme la micro-entreprise ou le portage salarial.

Les offres locales de prestataires Charentais

Remarque : Les collectivités locales sont également encouragées dans leurs projets de plateformes locales de e-commerce. Un soutien financier de 20 000 € par commune est, effectivement prévu, à ces fins. Les collectivités locales bénéficieront également d’un accompagnement par la Banque des territoires (diagnostic, développement d’une plateforme locale de e-commerce, de retrait commande ou de réservation à distance).

Consulter le « livret Fibre Pro » de Nouvelle Aquitaine THD

16Drive.fr : Pour commander chez les commerçants locaux via Internet. Le site se veut une alternative locale et solidaire au géant Amazon.

Pacetel est un opérateur de services télécom basé en Poitou-Charentes (Angoulême et Poitiers). Issue d’une synergie entre différentes compétences locales, Pacetel vous fait profiter d’une offre de services télécoms complète et innovante, en vous proposant des solutions allant du très haut débit à la virtualisation en passant par les réseaux d’entreprise, les systèmes d’information, la téléphonie IP ou bien encore le mobile.

Voir aussi sur le site de la CCI de Charente :
https://www.charente.cci.fr/numerique/marketplace/

La plateforme Achat Ville :  en Charente

Une plateforme de vente de plat à emporter pour les restaurateur  a été mise en place par le GNI 16 : Restochezso

Le site  Pensez local 16 a pour objectif de faciliter la mise en relation entre les producteurs, les consommateurs et les acheteurs professionnels locaux

… (à compléter)

Remarque : Information à retenir – Vous pouvez contacter le « Médiateur des Entreprises » si nécessaire

Le Médiateur des Entreprises aide les chefs d’entreprise à trouver des solutions à tout type de différend qu’ils peuvent rencontrer avec une autre entreprise ou administration. A ce titre, il propose un service de médiation gratuit, rapide et confidentiel. Pour en savoir plus . Le Médiateur des entreprises est également à disposition des chefs d’entreprise pour répondre aux questions concernant le comportement à adopter avec les partenaires commerciaux ou encore pour orienter leurs demandes vers les services compétents dans le cadre des mesures de soutien.